Les signes des autres – Une histoire de l’enfer


Suite de l’article publié il y a quelques jours maintenant, Les signes – Un conte de Pâques. 

Il est cette fois question de documents du dossier de Gavril Vatamaniuc concernant la distribution de manifestes anticommunistes aux fidèles qui venaient à la fête religieuse du monastère de Sucevița. Avant de commencer la lecture, Il faut savoir qu’à la date de l’interrogatoire, Ion et Gheorghe Chiraș étaient déjà morts, abattus par la Securitate, et les personnes qui avaient des liens avec le groupe Vatamaniuc-Motrescu étaient alors arrêtés et interrogées.

Gavril Vatamaniuc et Vasile Marciuc (1955)

Gavril Vatamaniuc et Vasile Marciuc (1955)

PROCES VERBAL D’INTERROGATOIRE

Accusé VATAMANIUC GAVRIL, 31 ans, fils de Vasile et Elisabeta, ancien fugitif,
le 20 mars 1056
Localité de Suceava
L’interrogatoire a commencé à 10 heures 30 minutes et s’est terminé à 11 heures et 30 minutes.

Question: Dans le procès-verbal de l’interrogatoire du 17 mars 1956, entre-autres, vous avez parlé de l’impression et de la diffusion de pamphlet contenant des écrits hostiles au régime. Comment celle idée t’est-elle venue ?

Réponse: Durant l’été de l’année 1949, notre  groupe armé constitué, nous étions dans une cabane caché dans la forêt «La souris» – à Rădăuți – près du sommet dit «du pin», moi et les frères CHIRAȘ tenions des propos hostiles contre le régime, le vieux ION CHIRAȘ a eu l’idée décrire quelques pamphlets avec du contenu malveillant, que nous disperserions ensuite parmi les croyants lors d’une fête religieuse du monastère de Sucevița-Rădăuți, lorsque vient la grande foule. Moi-même ainsi que les frères avons étés d’accord sur cette proposition de ION CHIRAȘ.

Question: Comment avez-vous concrétisé cette idée ?

Réponse: Au début, nous avons décidé de les écrire à la main et à l’encre. GHEORGHE CHIRAȘ, étant cependant mécanicien de profession, a pris l’engagement de pouvoir confectionner un alphabet en bois. J’ai été chargé de trouver les feuilles et de l’encre de Chine. A cet effet,  je suis allé dans le village de mon beau-frère, il me semble que c’est de là que j’ai récupéré du papier et de l’encre, après quoi je suis revenu à la cabane. Au bout de quelques jours, GHEORGHE CHIRAȘ avait terminé la presse, après quoi nous nous sommes mis à imprimer ces pamphlets. Nous avons contribué à la rédaction du texte, chacun ayant son idée.

Cette préparation a duré 2 à 3 semaines car l’impression, plutôt primitive, marchait très difficilement. Toutefois, nous avons réussi dans ces conditions à imprimer environ 25 (vingt-cinq) paquets de pamphlets. Pour donner l’impression, parmi ceux auxquels nous allions les diffuser, qu’ils sont en grand nombre, nous avons noté au coin de chaque manifeste un quelconque numéro, non ordonné et croissant pour aller jusqu’à 60 ou 80, alors qu’en réalité il n’y en avait pas autant.

Après avoir terminé, dans la nuit du 5 au 6 août de l’année 1949 ou 1950, le jour retenu en raison de la fête religieuse de la « Transfiguration » et fête du monastère de la commune de Sucevița-Rădăuți, nous, tous trois fugitifs, sommes venus la nuit dans la commune. Là, devant le monastère, nous avons trouvé de nombreuses personnes arrivées dans la soirée, pour le lendemain, afin de participer à la cérémonie religieuses.

Profitant de l’obscurité nocturne, nous avons laissé les armes à ION CHIRAȘ resté caché derrière une clôture des environs, puis moi et GHEORGHE CHIRAȘ sommes allés parmi les gens et nous sommes partagés les pamphlets, les donnant de la main à la main, en disant à chacun qu’ils étaient « pour la foi ».

Une partie des manifestes contenant les écrits hostiles ont été répartis par nous trois, sur le chemin, dans la commune de Sucevița-Rădăuți, afin d’être aussi trouvés par les habitants de la commune de Sucevița.

Après en avoir terminé avec cette action hostile, nous nous sommes retirés à la cabane.

Question: Décrivez le caractère des pamphlets (contenu, taille, etc.)

Réponse: Les manifestes ont été confectionnés, comme je l’ai déclaré, à partie de feuilles de papier branches, non lignées, de taille standard, environ 20/30 cm et comportaient le titre «Frères chrétiens». Je ne me souviens plus du texte exact, mais l’idée était la suivante : Patientez encore un peu car – écrivions-nous alors – bientôt commencera la guerre et le régime tombera. Ainsi, nous cherchions dans ces pamphlets à inciter à ne pas perdre la foi, à ne pas écouter les communistes, que nous appelions antéchrists, etc. Le texte fut écrit en utilisant de grandes lettres comme le sont les grand titres des journaux – je parle des gros titres – à l’encre bleue. Nous n’avions pas d’autre caractère d’imprimerie.

Question: Vous indiquez que le texte des pamphlets disait que le régime de la R.P.R était contre la religion etc. Cela était-il vrai et est-ce toujours vrai?

Réponse: Cela n’était pas vrai, mais nous, dans notre haine que nous portions contre le régime de la R.P.R, et parce qu’alors circulaient de nombreuses rumeurs alarmistes, qui se sont révélées fausses en fin de compte, nous ne faisions que penser et agir de manière hostile contre le régime, avec pour objectif d’agiter le monde. […]

Après avoir lu le présent procès-verbal d’interrogatoire et après avoir constaté qu’il correspondait précisément à mes déclarations, j’y souscris et signe

CHEF DE SERVICE – (ss) Cpt. T. Țoanță
ACCUSE – (ss) Vatamaniuc Gavril

Conforme au procès-verbal d’interrogatoire original du 20 mars 1956, qui se trouve dans le dossier d’enquête nr. 113.
L.S. Căpitan – (ss) T. Țoanță

Texte du manifeste distribué par les partisans dans la nuit du 5 au 6 août 1952, lors de la fête du monastère de Mănăstirii Sucevița, la Transfiguration:

FRERES ROUMAINS, NE VOUEZ PAS UN CULTE AU COMMUNISME, l’ANTECHRIST SUR TERRE ! LE COMMUNISME DOIT PERIR, CAR LE MONDE CIVILISE NE LAISSERA PAS AU MILIEU DE L’EUROPE CES ENNEMIS DE DIEU ET DE L’HOMME. 

AYEZ UN PEU DE PATIENCE, CAR NOUS ALLONS EN SORTIR. NE VOUS INSCRIVEZ PAS DANS LEUR PARTI, NE VOUS INSCRIVEZ PAS A LA FERME COLLECTIVE.

VIVE LA ROUMANIE !

Cet article, publié dans Dignite, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s